«Une ville bâtie sous le niveau de la mer»
- le Cavalier de Bronze, un poème d'Alexandre Pouchkine
Le Code de Déontologie du Généalogiste Le Code de Déontologie à Responsabilité-Zéro est un "chef-d’œuvre" de cynisme dont les droits d'auteur reviennent à Serge Bouchard, avocat de Québec, Ce faux "Code" est tel que Michel Banville, l'ancien président de la Fédération, le décrit, une aberration:

La cupidité à l'Institut Drouin (Jean-Pierre Pépin, Sébastien Robert, Bertrand Desjardins) est le moyen de s'approprier tout ce qu'ils trouvent. Tout le développement est fondé sur le mensonge, le vol, les tricheries, les abus de confiance, les conflits d'intérêt, les dissimulations, le mépris de toute règle démocratique, l'absence chronique de transparence, la collusion, l'absence d'éthique et l'hypocrisie de cacher des actionnaires pendant des années! (le professeur-entrepreneur Bertrand Desjardins, Michel Pratt le président-fourbe), l'évasion fiscale, les parjures * (pour J.P. Pépin) etc... On croirait à une liste sans fin. Denis Racine, l'avocat de l'Institut Drouin et président de la Fédération a pataugé, plus que quiconque, dans le conflit d'intérêt et la duplicité. Il est de plus fort probable que, comme Bertrand Desjardins l'a fait, Michel Pratt cache être actionnaire de l'Institut Drouin, ment aux membres et préside la société du Marigot depuis des années en situation de conflit d'intérêt* avec ses co-actionnaires.
La manipulation est leur discours, leur Règle d'Or, sans foi ni loi. À l'Institut Drouin, on triche, on vole, on vous berne «par altruisme», pour votre bien ! ce lien.
L'Institut Drouin est bon voisin de «la famille Bougon», s'il y a une passe-passe croche, une magouille pour envoyer la facture à d'autres, en double ou même plus, refiler ses coûts à la collectivité : pourquoi hésiter? On s'approprie le travail de tous, on y aborde les droits des autres avec cynisme. La combine à tout coup... C'est aussi ça la généalogie !
* Conflits d'intérêt et Parjures suivre ce lien (à venir)

..LES PLUS IMPORTANTS PLAGIATS DE GÉNÉALOGIE

«francogène» plagiaire : Denis Beauregard; un plagiat GÉANT du Dictionnaire de René Jetté. Denis Beauregard a, en outre, plagié l’œuvre de R. Jetté de 1621 à 1825; c'est un vol représentant plus de 30 années de travail. Ce Plagiat découle (je cite) «d'une entente secrète»; Jean-Pierre Pépin, Bertrand Desjardins et la S.G.C.F. (Marcel Fournier) en ont une très grande responsabilité. Denis Beauregard était alors sur le c.a. de la S.G.C.F. et travaillait pour l'Institut Drouin. Voir tous les détails et la preuve de ce Méga-Plagiat à ce lien
Le «LaFrance». plagiaires : l'Institut Drouin (Jean Pierre Pépin, Sébastien Robert) / Bertrand Desjardins aidés par Michel Pratt (Société du Marigot).
Le «LaFrance» est une copie non autorisée par l'Éditeur Chenelière Éducation du PRDH (1621-1799) de l'Université de Montréal. Les plagiaires comptaient faire croire que les transcriptions 1621 à 1799 avaient été faites par l'Institut Drouin. Après avoir commercialisé illégalement le PRDH pendant 3 ans, l'Institut Drouin achète ce qu'il a volé et vendu (mai 2014). [VOIR encadré, ci-dessous.]
Il s'agit d'une combine frauduleuse impliquant Jean-Pierre Pépin, Sébastien Robert, Bertrand Desjardins (après avoir volé et remis les fichiers du PRDH à l'Institut Drouin , ce "professeur-entrepreneur" en devient actionnaire) et Michel Pratt qui a menti effrontément à son conseil d'administration et à son assemblée de membres et ce n'était pas la première fois. M. Desjardins cachait ses liens avec l'Institut Drouin, pour profiter d'une fausse indépendance universitaire; il a montré qu'il était "actionnaire" plus de 2 ans après sa retraite. Est-ce que M. Pratt va faire de même dans quelques mois, alors qu'il ne compte pas renouveler son mandat de président du Marigot? Michel Pratt, aurait-il été président en conflit d'intérêt pendant des années? ce lien
Le «BSQ 1926-1997». plagiaires : l'Institut Drouin (Jean Pierre Pépin, Sébastien Robert) / la Société de Généalogie de Québec (André G. Bélanger)/ La Société de Généalogie Canadienne Française (Gisèle Monarque). Le BSQ 1926-1997 a été obtenu de la plus hideuse façon, en méprisant une entente signée, de bonne foi, par Mme Mariette Parent (S.G.Q.) et le M.S.S.S.Q. en 2000. Les conditions étaient que les données de l'index, mises sur cdrom, étaient réservées à certaines sociétés de généalogie à but non lucratif, autorisées, l'utilisation en était restreinte à leurs locaux, une mention du M.S.S.SQ. était obligatoire. Le mépris du Droit au Respect de la Vie Privée est toujours vu comme un atout par cette Fédération, la duperie des moyens utilisés par les plagiaires sera dissimulée.
L'«Annuaire des Citoyens du Québec de 2003» (liste électorale volée). plagiaires : l'Institut Drouin la distribution a été faite à la Fédération même lors d'un «Conseil de la Fédération» présidé par Denis Racine (avocat de l'Institut Drouin, en conflit d'intérêt) en octobre 2005; Publication de la liste électorale volée de 2003. [interdite à l'été 2012, par la Cour Supérieure; l'institut Drouin en a appelé de la décision...]
La Cour d'Appel déboute Jean Pierre Pépin et son avocat-fumiste Denis Racine et fait une jambette aux «calvettes à entourloupettes» de M. Pépin qui en conserve une honorable mention à sa «turpitude» (décembre 2013).

Jean-Pierre Pépin étale sa mauvaise foi à la une du journal le Devoir (mai 2014). ce lien
* ces 4 plagiats ont pu bénéficier de la plus complète complaisance de la Société de Généalogie Canadienne Française (présidents : Marcel Fournier, Gisèle Monarque, Jean Pierre Pépin était sur le c.a. en 2000-2004)
** la Fédération des Sociétés de Généalogie a une grande responsabilité dans la diffusion de la liste électorale volée; le président en 2005-06, Denis Racine, était aussi l'avocat de l'Institut Drouin (Jean Pierre Pépin était sur le c.a. de la Fédération en 2005). Il est aussi hautement probable que cette liste électorale de tout le Québec (5,5 millions de personnes mentionnées) ait été obtenue illégalement par M. Denis Racine alors qu'il était organisateur électoral, en 2005, pour la défunte A.D.Q.
*** Denis Beauregard, Jean Pierre Pépin et Sébastien Robert ont été
administrateurs de Société et/ou de la Fédération.
**** La Société Historique du Marigot (et tout particulièrement Michel Pratt qui a menti à ses membres à maintes occasions) a grandement soutenu la distribution de la liste électorale volée et aidé à dissimuler l'utilisation non autorisée du PRDH pour le «LaFrance» de l'Institut Drouin.
Ça nous amène à vous inviter à notre «Bal Infernal et Démagogique» d'après une idée originale* de Jean Pierre Pépin avec l'inestimable contribution de Mikhaïl Boulgakov et de Nicolas Gogol. (Et, un Merci! particulier à ma bonne amie Fraülein Gretchen et à Herr Von Goethe - et une fois de plus on profite de n'importe quelle occasion qui se présente à nous pour envoyer nos meilleures salutations à certains de leurs compatriotes qui seraient - soupçonne-t-on, Aïe! aïe! aïe! - amis-lecteurs de ce blogue.)

LA JAVA DU DIABLE
Parce que le Diable s'aperçut
Qu'il n'touchait pas de droits d'auteur
Tout ça c'était d'l'argent d'foutu
Puisqu'il n'était même pas éditeur
- Charles Trenet
n


Великий бал у сатаны -
Сергей Алимов
Grand Bal chez Satan - Serge Alimov

NOTRE GRAND BAL INFERNAL EST CONSTITUÉ de 3 TABLEAUX :

- présentation du Bal - transport - orchestre.
- La suite de la série des
TRICHEURS sur expressément expressivement

J. P. Pépin.
- et la Lettre concernant MM. Racine et Bouchard.
le tout est à ce lien >> à venir


* «bal infernal et démagogiqu
propos de M. Pépin dans un courriel m'étant adressé ...
écrit avec toute son extrême mauvaise foi. Voir ce lien

samedi, novembre 16, 2013

LES TRICHEURS -

Le VOL DU BSQ 1926-1997...
Les ententes qui ont été méprisées par l'Institut Drouin,   
La Société de Généalogie de Québec et la Société de  
Généalogie Canadienne Française : 


L'entente qui est intervenue entre le MSSQ et la SGQ,
et le protocole utilisé par la SGQ


pour voir tous les documents : ce lien




Un mention  spéciale revient à la Société de Généalogie de Québec 
qui a méprisé ses propres ententes prises  avec le MSSSQ ...

Et quelle belle application du Code de Déontologie dont la S.G.Q. est initiatrice !

LA SOCIÉTÉ DE GÉNÉALOGIE DE QUÉBEC  :
Conseil d'administration 2009*-2010

Comité exécutif
BÉLANGER, André G. président    Wow! Impressionnant...
Dommage, M. Bélanger, que les ententes prises avec le MSSSQ                                              ne soient pas des document «exclusifs et confidentiels» !
PARENT, Guy  [actuel président de la S.G.Q.]
RICHER, Louis
SAVARD, Pierrette
Administrateurs
CARRIER, Gaby
DUPONT, Yves
HAMEL, Yvon
LACROIX, Yvon
Informatique
NORMAND, André
--------------------------------------
Conseiller juridique
BOUCHARD, Serge Me    Bravo Maître Bouchard, c'est fameux !

* noteje présume de la date de l'entente intervenue entre la S.G.Q., 
l'Institut Drouin et la Société de Généalogie Canadienne Française.

vols de la liste électorale, du PRDH, du BSQ


L'INSTITUT GÉNÉALOGIQUE DROUIN

Propriétaires :
Jean Pierre Pépin, Sébastien Robert.

La "bonne foi"  de M. Jean Pierre Pépin, m'épatera toujours ... :(





L'Institut de la Statistique, c'est l'artisan de l'Index, dont la propriété revient au MSSSQ.
Jamais, il n'a été question «de numérisations». Ils «Ont choisi de s'associer ...» en regard des ententes, le propos de Jean-Pierr P. sont plus qu'artificieux.
(et mon pauvre Eugène qui a reçu 150 coups de bâton pour ça ! Il avait tout à fait raison de trouver ce courriel douteux.)

En arrière plan, on croirait entrapercevoir le Best Fumiste de la Généalogie, Me Denis Racine, avocat de l'Institut Drouin et retors auteur d'un Code de Déontologie "oublieux" du fait qu'il devrait avoir pour principal but, la Protection du Public.
[--> correction 07/2014 : M. Racine n'est pas l'auteur du Code de Déontologie- qui serait plutôt Serge Bouchard, voir ci-dessus- mais il en a fait grandement la promotion. v. errata]
Mais, je crois qu'il le sait très bien, parce comme par hasard, même le Code de Déontologie des Avocats a pour but la Protection du Public. Eh oui !                       N'est-ce pas Maître Racine ?



LA SOCIÉTÉ DE GÉNÉALOGIE CANADIENNE FRANÇAISE

le conseil d'administration ~ 2009
 


Gisèle Monarque,
présidente
 
Pierre Benoit,
vice-président

Denise Riopel,
secrétaire

François Falardeau,
trésorier

Guy Desjardins,
agent de liaison

Jean-Marc Garant,
administrateur

André Loiselle,
administrateur

Hélène Lamarche,
administratrice 

Guy Moineau,
administrateur
 
Marc Jacques,
administrateur

Josée Tétreault,
administratrice 


(les noms en rouge )
MENTION ADMIRABLE ! Ils étaient de toutes les bévues. 
Ces personnes étaient sur le C.A.  ...
- lorsque le plagiat du Dictionnaire Jetté fait par Denis Beauregard a été mis sur les ordis de la Société et que la Société l'a vendu et fait la promotion. (2004)
- lorsque la liste électorale volée a été mise sur les ordis de la Société, et que la demande de remettre le CDrom, par le DGEQ ait été méprisée. Ils ont désinformé leur membres sur l'utilisation illégale d'une liste électorale. (2005-2006)
- Losrqu'Histor de Jetté a été plagié à même les collections de la Société. (2005 -2006)
- Ils défendent tous, bien entendu, un Code de Déontologie foutaise, et ne répondent jamais (j'ajoute Mme J. Tétreault) à des demandes concernant la déontologie.
- Ils étaient là, encore,  pour mépriser l'entente entre la SGQ et le MSSSQ. (~2009), faire de bonne foi, par Mme Mariette Parent, présidente en 2000 de la Société de Généalogie de Québec.
- Ils étaient là pour défendre le «Dossier Clos» concernant ma demande d'enquête en déontologie pour le Vol de propriété intellectuelle fait au Jetté. (2010). Ils continuent, sans gène, à afficher leur Code-mensonge.
- Ils ont un Code de Déontologie, mais sont inaptes à protéger les données du BSQ (comme celles de la liste électorale) ...

Mention plus qu'admirable, pour Mme Gisèle Monarque (Mme «Dossier Clos») qui depuis 2007 le fait à titre de présidente.
Pas de doute, M. Marcel Fournier a eu une présidente pour continuer son mépris de la Déontologie, à la hauteur !



LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES SOCIÉTÉS 
DE GÉNÉALOGIE

conseils d'administration, ~ 2009.

Quelle drôle de "hasard" :  on retrouve Denis Racine... !
Tout comme on le retrouvait, en 2005, à la Présidence,
pour promouvoir et diffuser à partir de la Fédération,
la liste électorale volée, avec à ses côtés, J. P. Pépin.
Là, il y a Sébastien Robert....

2008-2009

Denis Racine, président  
Albert J. Cyr, vice-président
Raymond Lecours, trésorier
Robert Charron
Marc Saint-Jacques 
François Falardeau
Sébastien Robert [proprio de l'institut Drouin]



DIRECTEUR GÉNÉRAL Sylvain Croteau, VICTORIAVILLE            
:)  Sylvain, c'est le meilleur ami que j'ai... 


2009-2010 
Albert J. Cyr, président   [ «c'est moi qui leur ai dir de ne pas répondre ...» ]
Robert Charron, vice-président
Raymond Lecours
François Falardeau
Sébastien Robert
Marie Royal
Linda Lauzon
Réjean Denis
Michel Banville    [actuel président de la Fédération]



 ajout 02/04/2015:
j'ai raturé le conseil d'administration de 2009-2010 parce que le BSQ 1926-1997 a été mis en ligne en août 2009. Donc ça l'a été clairement fait pendant le mandat de président de l'avocat de l'Institut Drouin ... Denis Racine et , bien sûr Sébastien Robert était sur le c.a. .... comme Jean Pierre Pépin pour la distribution de la liste électorale volée en 2005-06 !





votre moujik,


N



références :

LA SOCIÉTÉ DE GÉNÉALOGIE DE QUÉBEC

SGQ
Web Archives - le site de la Société de Généalogie de Québec
http://web.archive.org/web/20091114061401/http://www.sgq.qc.ca/la-societe/conseil-dadministration.html 

André A. Bélanger :
«exclisif et confidentiel» c'est ce qu'il m'a répondu pour les livres copiés de Pontbriand...


- Me Serge Bouchard

Me Bouchard, je lui ai déjà écrit, il ne m'a pas répondu mais bien plus éloquent encore, il a effacé de son  site professionnel la mention au mémoire qu'il a fait pour la SGQ, en 2002. («consultation publique» devant la CAI) où on vantait le Code de Déontologie du Généalogiste.


INSTITUT DROUIN 
- Jean Pierre Pépin
 

sa lettre à Eugène P., le «généalogiste international» exclusif à G-F.
http://4.bp.blogspot.com/-oNjgTei5NdQ/Ukteph7IiEI/AAAAAAAAEf0/w6W4Kb6eny4/s1600/cousin+P..JPG

- Denis Racine
Code de Déontologie des Avocats
Code des Professions
23. Chaque ordre a pour principale fonction d'assurer la protection du public.
À cette fin, il doit notamment contrôler l'exercice de la profession par ses membres.
87. Le Conseil d'administration doit adopter, par règlement, un code de déontologie imposant au professionnel des devoirs d'ordre général et particulier envers le public (...)
 Voir  sur ce blogue, sur Denis Racine :

LA SOCIÉTÉ DE GÉNÉALOGIE CANADIENNE FRANÇAISE

web archives- le c.a. de 2009.
http://web.archive.org/web/20100101151208/http://www.sgcf.com/ca.php


LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES SOCIÉTÉS DE GÉNÉALOGIE DU QUÉBEC

les c.a. pour 2009.
http://web.archive.org/web/20090430041913/http://www.federationgenealogie.qc.ca/?page=a_propos_fr&lang=fr
http://web.archive.org/web/20090719002215/http://www.federationgenealogie.qc.ca/?page=a_propos_fr&lang=fr


- Denis Racine  .... voir l'institut  Drouin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire